Cabinet Oz - Laura Jumiaux - Saint-Nazaire - Estime de soi - Hypnose

Hypnose Humaniste : présentation

L’hypnose désigne un état modifié de conscience. On parle également de transe, qui vient du latin “trans-” qui signifie “le milieu”, “entre”.

L’état modifié de conscience se distingue de l’état ordinaire : c’est un état entre deux (entre la veille et le sommeil). Cet état est déjà connu de notre cerveau, car nous en faisons l’expérience tous de manière naturelle et inconsciente. La transe hypnotique permet de la vivre de manière induite et consciente.

En Hypnose Humaniste, le thérapeute guide le consultant vers un état augmenté ou amplifié de conscience. Cela produit plus de conscience de soi, de ce qui nous compose et de ce qui nous entoure.

Cet état particulier de conscience est une clef d’accès à l’esprit, à sa construction et à ses possibilités. L’hypnose est ainsi un outil de psychothérapie : elle s’intéresse au pourquoi et au comment.

La voie d’accès pour entrer en état d’hypnose est l’induction. Cette technique utilise la parole et les pensées (l’imagination).

L’induction est dite en “ouverture” : elle aide à “prendre conscience” de soi, des autres et de l’environnement autour. Cette technique est fidèle à l’état augmenté de conscience qu’elle cherche à provoquer.

Les mots utilisés pour l’induction sont choisis en fonction de la réalité matérielle et subtile du consultant. Toutes les séances sont personnalisées. L’induction sert donc à ouvrir la conscience et à porter attention à soi et à son corps et à ses émotions et à son identité et au monde.

Exemple :
Je suis assise devant mon PC et je cherche les bons mots pour cet article. Je sens également mon ventre qui gargouille, il est bientôt midi 🍽️Et je sens les rayons du soleil, soleil qui est à son zénith et j’apprécie la chaleur de ces rayons dans ma nuque☀️Et je suis (du verbe suivre) les rayons de chaleur et de lumière en traversant les différentes couches de l’atmosphère jusqu’à rejoindre la source : le Soleil 😎

Le thérapeute use de pédagogie et aide ainsi aux prises de conscience nécessaires pour sortir du mal être. Il veille à maintenir un état amplifié de conscience. Il encourage et aide le consultant à agir sur ses blocages ou ses résistances. Il se met “en service” du consultant. Toute son attention est portée vers le consultant, en maintenant une relation équilibrée. S’installe un lien de coopération entre le thérapeute et le consultant.

Le consultant est au centre de la thérapie. Il a toute la liberté et l’autonomie d’explorer, créer, transformer et de diriger l’acte de changement dans un cadre sécurisant apporté par le thérapeute. Le consultant s’engage dans un voyage au cœur de lui-même dont IL est le héros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut